PETITS BONHEURS POUR PROLONGER VOTRE ÉTÉ…

jeudi 15 septembre 2016

L’été qui est en train de tranquillement nous quitter a été pour moi riche en moments précieux. Il a débuté par la première Montréalaise de mon nouveau spectacle, puis s’est poursuivi par un road trip avec ma fille et ma bonne amie Joëlle, durant lequel nous sommes allées à New York et à Cape May, à la pointe sud du New Jersey. Par la suite, ma fille et moi avons rejoint ma sœur et des amis à Cape Cod, j’ai été rendre visite à d’autres amis à Boston (avec une visite à l’extraordinaire New England Aquarium !) pour ensuite terminer notre trajet chez mes cousins au bord d’un lac au Connecticut ! Puis, à peine de retour à Montréal, je suis repartie pour Rio de Janeiro dans le but de chanter au lancement officiel des Artsgames !

Bref, ce fut un été tout en beauté, en nature et en découvertes, parsemé de moments merveilleux avec ma famille et mes amis les plus chers. Je suis consciente de la chance que j’ai et je suis emplie de gratitude d’avoir pu vivre tout cela.

Cependant, je dois avouer que le retour sur terre et surtout la perspective de l’hiver qui arrivera sous peu me refroidit un peu… (Jusqu’à novembre, j’adore être dehors, mais après, pas vraiment vraiment…) Je suis une fille d’été et je suis assez ouverte sur le fait que l’hiver, tout est plus difficile pour moi. J’ai besoin de couleurs et de soleil, de cheveux au vent, de mains à l’air et surtout de beaucoup de lumière.

Alors depuis quelques années, j’accueille la saison froide en cherchant à prolonger mon été intérieur grâce à de petits aides-bonheur. J’en partage ici quelques-uns avec vous, à utiliser sans modération, que vous aimiez l’hiver ou non !

#1 Le café cubain La Habanera

C’était une journée pluvieuse et trop lourde d’humidité. Je sortais d’un rush et j’étais vidée, à la recherche d’inspiration. Comme d’habitude, ma BFF Catherine m’est arrivée avec une solution instantanée : un drink et un bon repas entre amies en ville (Catherine est environ mille fois plus branchée que moi, alors elle déniche toujours des endroits à découvrir). Elle m’a donc emmenée à l’Escondite, un nouveau resto Mexicain sur Union. Nous n’avions pas de réservations… Au sortir et au bord du désespoir (nous voulions vraiment des tacos !) nous sommes sorties et avons aperçu, juste à côté du resto mexicain, l’affiche du Habanera, et sa pub qui disait : « All you need is Love and Mojitos ! ». De quoi nous attirer. En y mettant les pieds, nous savions que nous n’allions pas le regretter. Ceux qui ont déjà mangé à La bodeguita del medio, à La Havane, sauront de quoi je parle. Une vraie de vraie de vraie décoration havanaise comme je les adore. Couleurs, affiches, musique, ambiance, et un menu reprenant des traditionnels cubains tout en les adaptant à une cuisine moderne et internationale et en y ajoutant des ingrédients insoupçonnés. De la bouffe cubaine sans embargo. Et bien des créations de mojitos ! Comme nous n’y avions pas non plus de réservation, nous avons dû faire des puppy face à l’hôtesse en lui promettant que nous pouvions manger vite vite vite au bar, mais qu’il fallait ab-so-lu-ment que nous puissions nous attabler, histoire de profiter, ne serait-ce qu’une heure de ce lieu merveilleux. J’ai désormais l’intention d’y célébrer tous mes anniversaires. Ne serait-ce que pour l’ambiance qui me rappelle telllllllleeeeeeement La Vieille-Havane que j’adore.

#2 L’exercice

Ce petit gym est mon secret bien gardé. Lagree Core, c’est des cours de 50 minutes de workout rappelant le Pilates sur table et la musculation. Le tout se fait sur une machine dont je ne saurais vous expliquer avec exactitude le fonctionnement (je vous suggère d’aller sur youtube !). On y travaille tous les muscles centraux du corps, abdos, fessiers, les dorsaux, les quadriceps, les bras aussi, avec une attention particulière portée aux obliques. Une fois qu’on commence, on devient vite accro. Les profs sont excellentes (Mélanie, la proprio, donne des cours particulièrement exigeants) et le résultat extrêmement satisfaisant. Depuis que je fréquente ce centre, mon jogging et mon yoga s’en portent bien mieux. Comme vous le savez certainement, il a été prouvé que l’activité physique avait un impact positif sur le bien-être psychologique et même que ça aidait à diminuer la dépression, l’anxiété et le stress, tout en augmentant l’estime et la confiance en soi. L’activité physique provoque la libération d’endorphines, les opiacées naturelles du cerveau, et l’augmentation du niveau de norépinéphrine du cerveau, dont on pense qu’elle joue un rôle dans la dépression. Encore une fois, je prône l’équilibre. Lorsque le sport devient une addiction et qu’on n’arrive pas à être bien avec soi-même si on ne se dépasse pas constamment cela peut engendrer un déséquilibre dans notre état. Donc, faire attention à soi d’abord et avant tout !

#3 Lire, lire, lire

Un de mes petits bonheurs dans la vie, c’est d’emmener ma fille dans une librairie en lui disant de prendre une heure pour regarder et feuilleter des livres avant d’en choisir un. L’inciter à comparer, à définir les styles qu’elle aime, à aller vers des bouquins qui à prime à bord ne l’attireraient peut-être pas. Et pendant ce temps-là, que fait maman ? Maman, un grande cappucino soya de chez Starbucks (mon dada) à la main, je passe de belles minutes à faire la même chose. Ouvrir un livre, ne serait-ce que pour le feuilleter ou pour le sentir (j’adore cette odeur de livre qui me rappelle mon secondaire), c’est plonger dans un autre monde. C’est voir la vie à travers les yeux de quelqu’un d’autre, c’est changer de perspective, c’est merveilleux. Quelques bons livres que j’ai lu cette année : Le Royaume, d’Emmanuel Carrère, All the Light We Cannot See, de Anthony Doerr, The Girl on the Train, de Paula Hawkins, Clair de Femme, de Romain Gary, En attendant Bojangles, d’Olivier Bourdeault, After You, de Jojo Moyes, Les quatre saisons de l’été, de Grégoire Delacourt.

#4 Revoir les films de ma jeunesse

Regarder à nouveau ces films qui ont forgé le début de ma vie adulte, avec un penchant pour Almodovar et Woody Allen… : Tout sur ma mère, Les petits mouchoirs, Y tu mama también, Vicky Cristina Barcelona, Midnight in Paris, Biutiful, L’auberge Espagnole, Volver, …

florence

Retour sur le blog