DES RÉSOLUTIONS AUX INTENTIONS

vendredi 9 décembre 2016

Les fameuses résolutions, j’en étais la championne auparavant. Mais après de nombreux et flagrants échecs avec celles-ci, je préfère désormais m’en tenir aux intentions quotidiennes plutôt qu’aux grandes déclarations. Je trouve les intentions quotidiennes plus réalistes et plus accessibles : elles s’adaptent aux fluctuations de la vie, aux opportunités que celle-ci nous offre ou aux défis qu’elle nous lance, et ce, au jour le jour.

De plus, à bien y penser, comme chaque nouveau matin annonce une nouvelle année (une rotation complète autour de la Terre restera toujours une rotation complète autour de la Terre, peu importe son point de départ), cette façon de voir les choses nous permet de célébrer le renouveau à longueur d’année.

Ainsi, en 2016, avec l’aide d’un paquet de petites intentions quotidiennes et de réflexions au jour le jour, je m’étais promis de prendre ça cool, de favoriser une approche des évènements de ma vie avec le plus de recul possible et de réfléchir plus longtemps avant de prendre des décisions. Je m’étais aussi promis de poursuivre mes études, car j’ai remarqué à quel point mon cerveau se porte bien lorsqu’il est en mode apprentissage. Entre les spectacles et les obligations professionnelles, me plonger dans mes livres de psycho est devenu une façon de décrocher du boulot et de consacrer mes pensées à d’autres choses qu’à ma carrière musicale, un peu comme un psychologue gratterait de la guitare pour se détendre après ses heures de clinique. Je m’étais aussi promis de passer plus de temps avec mes amis, de voyager avec ma fille et de prendre mes messages vocaux plus souvent. C’est à peu près tout. Le reste est venu de soi.

Bon. Tout ça, c’était super, mais pour 2017, j’ai décidé de ne me faire aucune promesse, de ne formuler aucune résolution. Pour 2017, j’ai envie de me faire confiance. C’est beaucoup plus simple ainsi, non ?

Peu importe ce que vous entrevoyez pour l’année prochaine, je vous souhaite donc de ne pas vous encombrer d’une longue liste de résolutions trop grandes, trop grosses, trop neuves, trop inhabituelles, mais plutôt de déterrer un seul et unique rêve qui sommeille quelque part en vous et de vous habituer à le nourrir une journée à la fois, une étape à la fois.

Et je vous souhaite que l’unique promesse que vous vous fassiez pour cette nouvelle année soit d’entretenir ce rêve, au rythme qui vous convient et surtout, qui lui convient: les rêves ont besoin de beaucoup d’amour et de respect pour grandir!

Sur ce, joyeux temps des fêtes et BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2017 !!!

Retour sur le blog